Quelles études faire pour quels métiers après le bac ?

étudiants

Pour embrasser une carrière, l’idéal est de se lancer dans les études spécifiques pour y arriver. Pour certains, la décision est prise depuis le lycée alors que d’autres se lancent après avoir obtenu le baccalauréat. Toutefois, si même après le bac, vous êtes encore indécis, sachez qu’il vous est toujours possible de choisir un métier à cette étape. Le plus important est de savoir quelles études faire pour parvenir à celui-ci. Quelle que soit votre aspiration, voici un guide qui pourra vous aider à vous orienter convenablement.

Le métier d’ingénieur(e) aéronautique

Le secteur de l’aéronautique en passionne plus d’un dans le rang des lycéens et des nouveaux bacheliers. Il propose un grand nombre de postes, tous intéressants à choisir. Si vous décidez de devenir un ingénieur aéronautique, vous aurez l’embarras du choix entre :

  • les systèmes embarqués ;
  • l’électronique ;
  • la mécanique ;
  • l’aérodynamisme ;
  • et l’optique.

Vous pouvez alors avoir des profils d’ingénieur calcul, production, bureau d’études et d’essai. Cela vous permettra de travailler avec des constructeurs, des sociétés de services et des équipementiers. Vous pouvez également occuper un poste de commerciale et évoluer en équipe dans une usine ou dans un bureau d’études.

Pour embrasser ce métier, vous devez faire des études spécialisées dans une école d’ingénieurs spécialisés en aéronautique. Toutefois, si vous avez une formation en électricité, télécoms, informatique, etc., vous pouvez entrer dans le métier après un stage dans une entreprise d’aéronautique. Le niveau d’étude minimal est un Bac S ou STI2D plus 5 années de spécialisation. Ainsi, tout ingénieur issu d’une école généraliste proposant ces formations peut également prétendre à ce métier.

Le métier de contrôleur aérien

En France, cette branche est très prometteuse en raison du grand trafic aérien présent dans l’espace du pays. En optant pour ce métier, vous serez appelé à assurer la sécurité de la navigation aérienne en tant qu’« aiguilleur du ciel ». Votre mission se déroulera dans les grands aéroports du pays ou dans d’autres postes de contrôle. Votre environnement de travail dépendra de votre affectation.

Pour exercer ce métier, vous devez avoir un niveau irréprochable en anglais et un Bac+2 majoritairement scientifique. Après cela, il faudra suivre une formation de 3 ans à l’École Nationale d’Aviation Civile, après avoir été retenu au concours d’entrée.

Le métier de comptable

Si vous aimez les chiffres et la manipulation des comptes d’argent, votre vocation est toute trouvée. Vous devrez embrasser le métier de comptable qui consiste à vérifier toutes les dépenses et les revenus d’une entreprise. Un comptable représente le garant de toutes les transactions d’une société, qu’elle soit petite ou grande.

Les responsabilités de ce professionnel varient en fonction de la taille et des services de l’entreprise. Si ce métier vous passionne, vous devez faire des études pour avoir un DUT en gestion des entreprises et des administrations GEA. Au cours de votre formation, vous devez vous spécialiser en gestion comptable et financière. Un BTS en comptabilité et gestion obtenu après un bac ES, STMG ou un Bac pro vous assure un accès à ce métier.

En outre, les études supérieures en comptabilité ou dans une école de commerce constituent des leviers efficaces pour atteindre ce métier.

Le métier de courtier d’assurance

Si votre objectif est d’évoluer de manière indépendante, le métier de courtier d’assurance est fait pour vous. Cette option vous donne le statut de commerçant et vous n’aurez pas à rendre des comptes à un patron. Il consiste à jouer l’intermédiaire entre les clients et les maisons d’assurance. Votre mission sera d’orienter les particuliers qui feront appel à vos compétences en matière de courtier pour obtenir les meilleurs contrats.

Pour vous lancer dans ce métier, vous devez faire des études en assurances et avoir un BTS. Vous pouvez également embrasser cette fonction avec une licence professionnelle dans le même domaine ou un diplôme obtenu à l’IFPASS. Vous pouvez aussi devenir courtier en assurance avec une formation en banque et finances. Par ailleurs, avec des cours de conseiller commercial en assurance, vous pouvez exercer ce métier.

Le métier d’analyste financier

Si vous avez le sens pour analyser des infos, les synthétiser et les interpréter, vous pouvez opter pour la fonction d’analyste financier. Votre rôle consistera à vous concentrer sur quelques entreprises, dans des domaines spécifiques pour apporter votre savoir-faire. La mission de l’analyste financier consiste à étudier les données financières d’une société et à suivre la variation du marché boursier. Ainsi, il apportera des conseils d’investissement et d’achat aux clients de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le moyen pour être qualifié à ce métier est de poursuivre vos études dans une grande école spécialisée dans le commerce. Vous pouvez également suivre des cours en économie et finances à l’institut d’études politiques ou avoir un master en banque et finances. Des formations en analyse économique, en management option finances et en administration d’entreprises débouchent aussi sur ce métier. Toutefois, il est fortement conseillé d’en suivre une proposée par la société française des analyses financières. Pour y entrer, il faut avoir un bac ES ou S, plus 4 ou 5 années d’études avec 6 mois d’expérience dans le secteur.

Le métier de pharmacien(e)

Pour les passionnés du domaine de la biologie, le métier de pharmacien représente une bonne option. Bien qu’en général, cela consiste à vendre des médicaments dans une pharmacie, il faut préciser qu’il va au-delà. Les pharmaciens sont en effet les propriétaires de pharmacies, mais aussi des conseillers. Ils ont une connaissance élargie sur tous les produits proposés par leur établissement.

Il s’agit d’un métier honorable, mais rempli de risques. Pour cela, vous devez passer le PACES à l’université et le concours d’entrée dans le corps de métier. Après 4 années d’études, vous aurez à vous spécifier dans l’une des branches proposées (recherche officine et industrie). Le niveau minimum pour devenir pharmacien est le Bac, plus six années de spécialisation. À l’issue de cette formation, vous obtiendrez votre diplôme d’État de docteur pour exercer en tant que pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.